©FredTrobrillant

La compagnie de danse Sauf le Dimanche est une fabrique artistique et un laboratoire de recherche autour du lien social.

 

Notre travail de danseurs, chorégraphes et pédagogues se saisit du quotidien et de ses usages. Transformateurs de geste motivées par l’idée de rendre la danse accessible à tous les publics, nous sommes persuadées de son pouvoir de transformation dans nos rapport à nos lieux de vie et à notre citoyenneté.

 

Partager 

La créativité, l’empathie, la collaboration, la diversité et le sens que l’on donne à notre vie sociale sont des valeurs qui nous semblent indispensables. Des valeurs qu’il faut savoir préserver autour de nous, avec nos voisins sur des petites échelles de quartier tout en ayant accès aujourd’hui à des réseaux d’informations mondiales.

 

Rencontre humaine

Il est indispensable de revenir à une échelle « plus humaine » dans la ville, de provoquer la rencontre entre citoyen pour que chacun participe au monde de demain. Passer plus de temps dans l’espace public et l’envisager comme un espace d’évasion, un espace de sociabilité et de partage, changera notre lien à notre environnement et à notre pouvoir de transformation. 

 

L’échange du geste

Les activités de la Compagnie Sauf le Dimanche permettent de relever le potentiel créatif de chacun de co-créer des spectacles de danse avec son public et de cultiver nos différences, nos diversités par l’échange d’un geste.

Les ateliers participatifs en milieu scolaire ou à destination du monde de travail offrent des temps d’exploration pour rencontrer l’autre, se mettre dans son corps et s’en servir comme langage.

 

Aujourd'hui la compagnie est installée sur deux régions, Ile de France et Occitanie. Elle a intégré depuis janvier 2018 la coopérative culturelle la Tendresse à Montpellier.

Emilie et Marie, Sauf le Dimanche

 

Emilie Buestel danseuse, chorégraphe

Émilie Buestel s’est formée À la danse contemporaine auprÈs de Yvann Alexandre, chez Anne-Marie Porras, école EPSE Danse À Montpellier et au RIDC, Rencontre Internationale de Danse Contemporaine, Paris. Deux personnalités l’ont particulièrement influencée dans son parcours, Nadine Beaulieu, avec laquelle elle a suivi de nombreux cours et ateliers et Nathalie Schulmann qui l’a amenée à intégrer et réfléchir sur les notions fondamentales de la danse grâce aux cours d’analyse du mouvement dansé. Émilie Buestel a été interprète dans la compagnies Hapax Compagnie, Nadine Beaulieu, Frichti Concept, Arcane le collectif Sans moi ou presque, Azimuts, Cie N°8, Pasarela, a assisté Philippe Ménard sur les projets Memory. Forte de son expérience d’interprète, En 2006 Émilie Buestel devient une des artistes associées au collectif Sauf le Dimanche au côté de Marie Doiret. Son univers est marqué par ses voyages et son séjour en Polynésie Française. Ses influences sont nombreuses, elle est particulièrement sensible à l’art contemporain, l’architecture et la littérature. Elle aime réunir différentes disciplines autour des projets qu’elle imagine, et réinvente sa manière de regarder et d’observer suivant les lieux qu’elle investit, la rue, l’espace public, la scène, renouvelant ainsi sa manière d’appréhender l’espace, le public et le spectacle.

Marie Doiret, danseuse, chorégraphe

Curieuse et fidèle, Marie Doiret dessine son parcours d’interprète dans la diversité des univers et des aventures artistiques auxquels elle participe. Elle travaille depuis de nombreuses années auprès de chorégraphes variés, Après avoir suivi pendant plusieurs années les cours techniques de Nadine Beaulieu, et s’être formée avec elle à l’improvisation, Marie Doiret entre dans sa compagnie, participe à toutes ces créations et intervient dans ses conférences dansées. Elle rencontre également l’univers ludique et poétique de la compagnie Arcane, l'espace public avec la compagnie Frichti Concept et  N°8.

Pendant près de 10 ans, Marie Doiret collabore avec Pascal Giordano - Hapax Compagnie. En 2006 Marie Doiret devient une des artistes associées au collectif Sauf le Dimanche au côté de Emilie Buestel. Pour toutes ces compagnies, Marie Doiret intervient en tant qu’artiste dans divers milieux (scolaire, hospitalier, urbain, rural...) pour animer des ateliers. Au gré des rencontres artistiques et humaines, qui sont le moteur de sa carrière, et poussée par le goût de la richesse et de la diversité des genres, elle participe ponctuellement à des expériences d’improvisations avec des musiciens, tourne dans des courts-métrages, monte sur scène pour des pièces de théâtre, ou travaille le chant.

Demandez à recevoir notre newsletter mensuelle à diffusion@saufledimanche.com

Agenda 2019

- C/O ASIN - 196 rue de Belleville 75020 Paris - contact@saufledimanche.com - C/O La Tendresse 80 impasse Flouch 34070 Montpellier -

  • Instagram
  • Facebook Clean