Artistes invités au sein des différents projets du collectif 

Sébastien Berteau, compositeur, musicien, http://www.audioslab.com/image/

 

A sa sortie en 2002 de L’Ecole Nationale Supérieure Louis Lumière, il collabore avec plusieurs compagnies et chorégraphes de danse contemporaine (dont Hapax Compagnie, Sauf le Dimanche, Nadine Beaulieu) pour l’élaboration d’univers sonores où se mêlent guitares électriques, instruments acoustiques, machines, ambiances et bruits quotidiens détournés. Il compose aussi pour le théâtre ainsi que pour l’image. En parallèle, il poursuit une activité de sonorisateur pour concerts de musiques amplifiées, de preneur de son à l’image, de preneur de son musical et de mixeur. Il fait partie depuis 2002 du groupe de rock orchestral « MØN » dont il est co-fondateur.

 

Corinne Dardé, vidéaste, https://vimeo.com/user2369717

 

Opératrice de prise de vues et vidéaste, Corinne Dardé a réalisé des documentaires de création autour de l’art et de la danse. Elle collabore souvent avec des chorégraphes et des metteurs en scène : Sandrine Maisonneuve, Shush Teni, Nacera Belaza, Robyn Orlin, la Cie 29x27, la Cie Delphine Caron, Sauf le dimanche. Elle propose des création vidéos et des projections de captations et d’images filmées en direct pour le Cycle Dodécadanse au Triton (Les Lilas) (2004- 2008). A également collaboré avec Yann Lheureux, Sandrine Maisonneuve, Claire Jenny ,Emmanuel Grivet , Patricia Kuypers et Franck Beaubois, Jacques Rebotier, Philippe Berling. Elle est chef opératrice sur le film long-métrage « Le Deuil De La Beauté »  (2013) et tourne et monte le film «Après le déluge , 28’»,  (2008) de Gao Xingjian. Elle développe son propre travail à travers des documentaires inspirés par ses voyages.

 

Lisa Diez, http://assoalasource.fr/

Artiste pluridisciplinaire, Lisa Diez est notamment réalisatrice et scénariste. Diplômée des arts décoratifs, son travail n’a jamais cessé d’explorer les passages entre les pratiques. Dessinatrice, comédienne et clown, elle a aussi été scénographe, assistante à la mise en scène de théâtre, ou encore conseillère artistique. Formée à la médiation artistique à l'INECAT, elle mène des ateliers de création et accompagne, au sein d’institutions variées, les personnes en difficulté, notamment via son association, « à la source ». 

Elodie Escarmelle, danseuse, chorégraphe, https://smallroomdance.wordpress.com/

En tant qu'interprète, elle danse auprès de chorégraphes aux univers variés et dans des contextes multiples, tels que la Cie Nadine Beaulieu, Marika Rizzi, Cie 1er mars, Nasser Martin Gousset pour un film (France), Tania Soubry (Luxembourg), Jonathan Stone, Zoi Dimitriou (Londres), Rococo Production, Pele Bausch, Movement Pants Dance et l'artiste Olek (New York). Elle collabore depuis 10 ans avec l'artiste anglaise Janine Harrington, tantôt sur des projets communs, tantôt dans leurs travaux respectifs. Elle fonde en 2009 Small Room Dance, siège de sa recherche chorégraphique et écrit des pièces autant pour la scène que pour les espaces hors-plateau. Elle mène avec Small Room Dance une véritable démarche de rencontre autant dans ses créations que lors de démarches de sensibilisations, notamment avec le collectif Sauf le Dimanche.

 

Pierre Jeanneau, illustrateur, graphiste, https://www.pierrejeanneau.com/

Après un an passé en Amérique du Sud partagé entre voyage et projets artistiques, il se consacre désormais pleinement à la création de son studio. Enrichi de son expérience en agence et de graphiste-auteur, ses projets et ses collaborations sont multiples : Direction artistique du Théâtre de Belleville, identité visuelle pour l’Institut Français, affichage pour Ricard, typographie pour Nike,  ... Son travail mêle une iconographie aux formes vives et sensibles le plus souvent autour de créations typographiques originales.

Julia Leredde, danseuse

Julia découvre la danse contemporaine à l'adolescence. Enthousiasmée par cette pratique, elle s'y consacre entièrement. Elle connait sa première expérience d'interprète avec la cie les Murmures du corps, puis s'oriente vers une licence en sport. Elle croise le chemin de différents chorégraphes, notamment celui de Nadine Beaulieu, dont elle suit le travail pendant plusieurs mois. Elle poursuit ses études universitaires avec un Master en diffusion de la culture. Parallèlement, elle continue de se former et découvre le Contact Improvisation. Elle participe à des projets d'intervention éphémère dans l'espace public (cie Wili Dorner, Collectif Pointnecroix). Elle intègre la cie La Lice, en tant que chargée de diffusion, puis comme danseuse et intervenante pédagogique. Ces expériences confirment son goût pour l'espace public, notamment pour la proximité et la simplicité qu'il offre dans le lien avec le spectateur. Elle crée la compagnie Ironie du corps, où elle invente des projets chorégraphiques pour la rue. Ces créations l'amènent à collaborer avec des artistes pluridisciplinaires (Pecarré, Collectif La Méandre, cie Mme Phénomène, Courte Échelle...) et à ouvrir son champ de recherches avec la littérature, le théâtre, la vidéo, le son... Toujours à la recherche de nouvelles façons d'imaginer le spectacle vivant, elle se forme aux techniques d'improvisation auprès d'artistes tels que Laure Terrier (cie Jeanne Simone) et Robin Decourcy, l'inventeur des treks danse.

 

Nicolas Marquet, artiste plasticien

 

Etudie d'abord l'horticulture. Par la suite se forme à l'école des Beaux Arts de Montpellier, et passe une licence en Arts Plastiques à l'Universté Paul Valery de Montpellier. Je travaille avec les objets du quotidien, j'aime leur pouvoir d'appropriation, et d'identification. Rien n'est là par hasard, chaque objet renvoie à un vécu, ils utilisent des références... en les assemblant, les détournant, ou encore en les transformant, ils prennent des sens différents, renvoient à d'autres choses et explorent des problématiques politiques, sociales, culturelles...Mon travail interroge sur la place que chacun attribut à l'autre ou à soit même, traduit souvent un sentiment d'enfermement face au monde actuel. 

Les rencontres avec d’autres artistes, plasticiens mais aussi danseurs et musiciens, m’ont permis d’élargir mon travail avec des installations plastiques pour performances danse/audiovisuelles, notamment au sein des rencontres « Hors-Lits » proposées par Leonardo Montecchia (Cie de « La Mentira »).

Sylvie Klinger, danseuse

Olivia Caillaud, danseuse

Cybille Soulier, danseuse

Ils nous accompagnent pour mener à bien nos projets

 

Céline Boudet, chargée de diffusion, communication et développement

Mathilde Froger et Jérôme Planche - ASIN, chargés d'administration, de production et de développement